* * * * * * * *
Le GRIS DE VIENNE

* * * * * * * * * * * *


 


Le lapin Gris de Vienne

Il provient d’Allemagne, mais il n’est pas très répandu.

 

Il est le fruit de croisements de lapins de petite taille et de géants (très certainement des Vienne) qui lui ont donné cette forme plus massive que sa forme initiale. On peut penser qu’à l’origine, c’était un lapin assez commun de taille moyenne, rustique et prolifique qui peuplait les fermes allemandes avant les années 1900.

 

Son premier standard aurait été reconnu en 1936, lors de sa présentation au club des Lapins de Vienne. Il obtient son homologation avec la couleur gris foncé, et deux ans plus tard, d’autres couleurs sont admises.

 

Il réapparaît après la deuxième guerre mondiale, légèrement modifié par l’apport de sang des Vienne et des Grands Chinchillas. On le retrouve dans les standards allemands en 1962, ce qui le fait connaître et apprécier. En France, il n’est admis que depuis 1989

 

 

 

Ses principales caractéristiques sont :

 

Un corps cylindrique et robuste,

 

Une musculature très importante et extrêmement puissante

 

Une tête très forte, assez large, avec un cou très court, ce qui lui donne un aspect compact.

 

Les oreilles sont fortes et assez ouvertes et mesurent entre 11 et 13,5 cm. Le bord des oreilles est marqué d’un liseré noir

 

La fourrure est d’un marron brun très brillant, dense et souple. Les poils sont assez longs. Plusieurs nuances de gris sont admises du gris garenne au brun moyen. Il doit avoir une sous-couleur bleutée. Le tour des yeux est plus clair.

 

Il pèse entre 4,5 à 5 kg. D'un caractère calme et doux, il est très prolifique et rustique, mais il n’est pas encore très répandu en France.

Les photos ont été prises au concours agricole de Montauban (octobre 2009)

 




Créé avec Créer un site
Créer un site